journées d'étude

En raison de l’épidémie de coronavirus, les événements autour de Hans Joas seront reportés à une date ultérieure. Celle-ci sera bientôt indiquée sur notre site Internet. Nous vous remercions pour votre compréhension.

jeudi 12, vendredi 13 novembre
IDEHAP

Ces journées d’études reviennent sur l’œuvre du sociologue Hans Joas, tant en regard de sa tentative de penser la normativité des valeurs en regard de la contingence historique et de l’avènement de la modernité, que de sa perspective sur le pragmatisme. Les discussions porteront en particulier sur Les pouvoirs du sacré: une alternative au récit du désenchantement (Éditions du Seuil, 2020).

Les organisateurs ont souhaité donner un temps confortable de parole aux intervenant.e.s: chaque exposé durera une demi-heure et sera suivi par une discussion d’une durée équivalente, en interaction avec Hans Joas et les participant.e.s.

Les journées sont ouvertes au public.

jeudi 12 novembre, 14h-18h15
Ideahp 005

14h conférence

Les Pouvoirs du sacré. Une alternative au récit du désenchantement
Hans Joas, sociologue, Professeur des Universités de Berlin et Chicago

Discutant: Pierre Gisel, théologien, Professeur honoraire, FTSR, Université de Lausanne

Modération: Christian Grosse, historien, Professeur, FTSR, Université de Lausanne

15h relectures philosophiques

Idéation collective et modernité
Julia Christ, philosophe, LIER, École des hautes études en sciences sociales (Paris)

Ernst Troeltsch et le problème de la formation des valeurs
Jean-Marc Tétaz, philosophe et théologien, Université de Iéna

Entre Durkheim et Dewey: quelles création des valeurs, pour quelle démocratie?
Joëlle Zask, philosophe, Maître de conférences HDR, Université d’Aix-Marseille

Modération: Monika Salzbrunn, anthropologue, Professeure FTSR, Université de Lausanne

vendredi 13 novembre, 9h-16h30
IDEAHP 004

9h discussions historiques et sociologiques

Les expériences d’immanence radicale, un sacré contemporain?
Irene Becci, sociologue, Professeure, FTSR, Université de Lausanne

La consistance de l’histoire. Vers un « petit récit » du désenchantement
Sarah Scholl, historienne, Maître assistante, FTHEOL, Université de Genève

Les puissances du sacré et la sécularisation: questionnements sociologiques
Jörg Stolz, sociologue, Professeur, FTSR, Université de Lausanne

Modération: Marta Roca i Escoda, sociologue, Maître d’enseignement et de recherche, FSSP, Université de Lausanne

14h Debats pragmatistes

D’une nouvelle manière d’empêcher la constitution d’un public: la consolidation d’une inédite «méthode de fixation des croyances» chez les auteurs post-séculiers
Joan Stavo-Debauge, sociologue, EPFL et Université de Lausanne

James, Durkheim et Royce à l’épreuve de velléités politico-religieuses évangéliques
Philippe Gonzalez, sociologue, Maître d’enseignement et de recherche, FSSP, Université de Lausanne

Modération: Danny Trom, sociologue, LIER, EHESS et Université de Lausanne

16h Synthèse

Jacques Ehrenfreund, historien, Professeur, FTSR, Université de Lausanne
Philippe Gonzalez, sociologue, Maître d’enseignement et de recherche, FSSP, Université de Lausanne